Maxime Chattam – L’âme du mal

ame du mal

Joshua Brolin, jeune profileur de la police de Portland, enquête sur une série de meurtres atroces de jeunes femmes. Le tueur utilise le même modus operandi que le bourreau de Portland, que Josh a pourtant tué d’une balle dans la tête il y a un an. Qui est cet « imitateur », ce « copycat »? Agit-il seul? Qui est ce corbeau qui écrit à la police et à la survivante du bourreau?

MON AVIS

Un très bon thriller.

J’avoue, j’ai d’abord lâché l’affaire après le prologue évoquant une disparition d’enfant. Je n’avais vraiment pas envie de lire, à ce moment-là, des histoires de meurtres concernant des enfants… oui j’ai un coeur de maman qui se serre dès qu’on fait du mal à un enfant, c’est bête mais c’est comme ça. Mais ce n’est pas du tout le sujet du livre (le quatrième de couverture ne précise pas qui sont les victimes, d’où mon erreur de jugement) et heureusement que j’ai repris ma lecture, ça aurait été dommage de passer à côté de ce livre.

Il est très bien écrit, très documenté sur les techniques d’investigation et médico-légales. Par moments, j’ai d’ailleurs pensé à Patricia Cornwell.

Mais… je n’ai pas cette « hygiène de lecture » d’un de mes collègues qui me disait qu’il lisait les livres d’un auteur qu’il voulait découvrir dans l’ordre de leur parution.

Donc j’ai déjà lu Léviatemps et le Requiem des abysses du même auteur et j’ai, du coup, un peu été déçue que cette histoire-ci se déroule aux Etats-Unis, et puis j’ai été moins « bluffée » que par les deux autres. Je pense que si j’avais lu celui-ci avant, comme l’aurait fait mon collègue, je n’aurais pas ressenti cette « déception ». Je mets déception entre guillemets parce que j’ai dévoré ce livre, une fois dans l’histoire, donc la déception est faible et n’a duré que sur les premiers chapitres. Ce n’est pas resté dans mes pensées tout au long de ma lecture. Une fois dans une histoire, je ne pense même plus à qui l’a écrite jusqu’à ce que je referme le livre.

Bref, j’ai tout de même adoré ce thriller haletant et j’attends de lire la suite In Tenebris avec impatience (je pense rendre visite à mon libraire dès demain pour le commander si nécessaire…)

challenge

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s