Gilles Milo-Vacéri – Opération Lupo rosso

ImageVito Borghese, fils du Capo di tutti capi de la Cosa nostra sicilienne, et Adriano Massarelli, neveu orphelin de leur métayer, se rencontrent pour la première fois lors de leur rentrée à l’école.

Vite devenus inséparables, ils grandissent ensemble entre déambulations parmi les vignes de Don Borghese, bagarres enfantines et chapardages dans les arbres fruitiers du curé du village.

Lorsque la seconde guerre mondiale éclate, ils ne peuvent que résister à l’envahisseur allemand et aux fascistes de Mussolini pour défendre leur belle Sicile. Mais, lors du débarquement des alliés en Sicile en 1943, Don Borghese et son plus fidèle bras droit, Aldo, sont tués.

Vito devient donc, selon les lois de l’Omerta, Capo di tutti capi, prenant ainsi le relais des activités peu recommandables de son père, ce qui pose de nombreux problèmes de conscience à la droiture d’Adriano qui, par ailleurs, change d’attitude après le décès de ses seuls parents et une révélation que lui fait Aldo, dans un dernier souffle.

Adriano décide donc de partir, sans se retourner, terminer la guerre en Italie.

Une vingtaine d’années plus tard, on le retrouve membre des services secrets italiens, chargé de mettre fin au trafic de drogue transitant par la Cosa nostra sicilienne, quitte à mettre fin aux jours du Capo di tutti capi.

MON AVIS

Rafraîchissant… un bon polar à l’ancienne, mais dans un style tout à fait actuel.

J’ai obtenu ce livre numérique des éditions VFB par ma participation aux #vendredilecture sur twitter. Autant vous dire tout de suite que, tout en étant contente qu’il s’agisse d’un polar, je ne m’attendais pas à grand chose. Qu’il est bon d’être agréablement surprise.

L’amitié quasiment fraternelle qui unit ces deux jeune homme est touchante, les raisons de leur séparation, compréhensibles, et on est interpellé par la mission d’Adriano adulte et on veut savoir comment il va réussir à la mener à bien, tout en respectant ses sentiments à l’égard de Vito.

On essaye aussi de trouver quel secret il a appris qui a pu le pousser à prendre autant de distance.

Cette histoire, très masculine, sur fond de Code d’honneur qui est si important (même si ça fait un peu cliché) aux yeux des Siciliens, que ce soit le Code d’honneur de la Cosa nostra, ou le sien propre, m’a tout de même happée et j’ai bien accroché au style de l’auteur.

Je vous recommande donc cette lecture 🙂

BONUS: la bande-annonce du livre réalisée par l’éditeur

challenge

Publicités

2 réflexions sur “Gilles Milo-Vacéri – Opération Lupo rosso

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s