Le dernier de l’année – Camilla Läckberg – L’Enfant allemand (#Fjällbacka 5)

wpid-20141231_080140.jpg

 Editions Babel Noir – 602 pages

A la fin de L’Oiseau de mauvais augure, Erica Falck trouvait, dans une boîte ayant appartenu à sa mère décédée, des journaux intimes ainsi qu’une médaille avec une croix gammée, enroulée dans une brassière de bébé couverte de taches de sang.

Erica veut savoir ce que cela signifie. Elle demande à un ancien professeur d’histoire s’il sait d’où provient cette médaille. Il sera assassiné quelques jours plus tard.

Commence alors une enquête policière, avec l’équipe habituelle que je retrouve avec plaisir, augmentée de Paula, nouvelle arrivante, mais sans Patrick Hellström, en congé de paternité afin qu’Erica avance sur son roman… quoique… difficile de rester à l’écart quand on est impliqué dans son travail et qu’en plus l’enquête semble avoir des liens avec la mère de son épouse. D’autant qu’Erica fait ses propres recherches sur le même thème, en partant des journaux intimes d’Elsy, 15 ans à l’époque, qui semble bien différente de la mère froide qu’elle et sa sœur Anna ont connue. Que s’est-il passé à l’époque? Y a-t-il un lien avec la mort de l’historien? Pourquoi les journaux intimes s’arrêtent-ils brusquement à la fin d’un carnet en 1944, alors que l’habitude semblait bien ancrée chez Elsy?

Un roman, policier donc, qui parle de la guerre de 40-45, du sort réservé alors aux prisonniers politiques et des séquelles que cette époque a laissées sur ceux qui l’ont vécue, mais aussi et surtout de parentalité, de la place du père dans la famille, de l’amour ou du manque d’amour entre enfants et parents, des raisons qui peuvent faire que ces relations soient brisées.

Avec tous ces thèmes, c’est donc avec un grand intérêt que j’ai dévoré ce livre et termine ainsi l’année sur une note positive et juste à temps pour continuer ma participation au challenge Un pavé par mois de Bianca, du blog Des livres, des livres

challenge-un-pave-par-mois

Publicités

2 réflexions sur “Le dernier de l’année – Camilla Läckberg – L’Enfant allemand (#Fjällbacka 5)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s