Du polar bien noir – Franck Thilliez – La Chambre des morts

wpid-20150117_072304-1.jpg

Editions France loisirs – 343 pages

Vigo et Sylvain, jeunes informaticiens au chômage, dans le Nord de la France frappé par la crise économique, en plein désœuvrement, en veulent à leur ancien employeur au point d’aller taguer des insultes sur leur ancien lieu de travail. Souhaitant s’amuser un peu avant de rentrer, ils roulent tous feux éteints dans un champ d’éoliennes.

Soudain, surgi de nulle part, un homme traverse leur route. Il meurt à cause du choc et, à ses côtés, nos deux comparses découvrent un sac rempli de billets. Flairant l’illégalité, leur décision est vite prise quant à ce qu’ils vont faire des deux millions d’euros découverts.

Le lendemain, une fillette aveugle est retrouvée assassinée. Le butin était en fait la rançon qu’apportait son père pour la sauver…

Le récit va suivre les deux voleurs, mais bien entendu également l’enquête, menée par la police de Dunkerque, où Lucie Henebelle, jeune brigadier, épuisée par les nuits sans sommeil que lui procurent ses jumelles de quelques mois, va aider à la traque de l’assassin d’enfants, fascinée qu’elle est depuis toujours par le profilage et les tueurs en série.

Ca faisait longtemps que je n’avais pas lu de thriller aussi noir.

Même Lucie a un côté obscur indéfinissable. Elle comprend un peu trop facilement, peut-être, comment le tueur en série peut fonctionner.

Renseignements pris, ce n’est que la première des enquêtes dans lesquelles on peut rencontrer cette jeune policière.

Je serai contente de la retrouver dans d’autres livres de Franck Thilliez.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s