Bill Loehfelm – The devil she knows (Face au mal)

face au mal

Le deuxième ouvrage du « lot » Belgique Loisirs.

QUATRIÈME DE COUVERTURE

Au mauvais endroit au mauvais moment, une jeune femme bascule en plein cauchemar…

Maureen, 29 ans, est serveuse de nuit dans un bar branché de Staten Island. A la fin de son service, elle surprend une scène compromettante entre son patron et Frank Sebastian, un ex-policier devenu politicien.

Le lendemain, son patron est retrouvé mort, assassiné.

Quand les hommes de Sebastian débarquent chez Maureen, celle-ci comprend qu’elle est sa nouvelle proie. Une traque terrifiante commence.

Comment Maureen, jeune femme fragile et sans défenses, pourra-t-elle lutter contre le puissant et machiavélique Sebastian? Terrorisée, poursuivie sans relâche, la jeune femme n’a plus le choix: ce sera elle ou lui…

MON AVIS

Un gentil petit polar qui se laisse lire mais qui ne fera pas long feu dans mon esprit.

On s’attache à Maureen qui semble si fragile et insignifiante face au rouleau compresseur qui la poursuit mais qui se révèle peu à peu bien plus forte qu’on n’aurait pu le penser.

Le suspens n’est pas haletant, je pouvais sans peine quitter ma lecture pour, par exemple, lancer la préparation du repas, répondre aux enfants (qui ont toujours whatmille choses à me raconter quand je lis grrr) et reprendre ma lecture là où je l’avais laissée. Pas le genre où c’est un déchirement de lever même les yeux du bouquin, tellement on a envie de savoir ce qui va se passer ensuite.

Limite si je n’hésite pas à le placer en catégorie thriller-polar, mais c’est quand-même une enquête policière et, il faut l’avouer, pas trop mal menée… 🙂

challenge

Publicités