Du polar bien noir – Franck Thilliez – La Chambre des morts

wpid-20150117_072304-1.jpg

Editions France loisirs – 343 pages

Vigo et Sylvain, jeunes informaticiens au chômage, dans le Nord de la France frappé par la crise économique, en plein désœuvrement, en veulent à leur ancien employeur au point d’aller taguer des insultes sur leur ancien lieu de travail. Souhaitant s’amuser un peu avant de rentrer, ils roulent tous feux éteints dans un champ d’éoliennes.

Soudain, surgi de nulle part, un homme traverse leur route. Il meurt à cause du choc et, à ses côtés, nos deux comparses découvrent un sac rempli de billets. Flairant l’illégalité, leur décision est vite prise quant à ce qu’ils vont faire des deux millions d’euros découverts.

Le lendemain, une fillette aveugle est retrouvée assassinée. Le butin était en fait la rançon qu’apportait son père pour la sauver…

Le récit va suivre les deux voleurs, mais bien entendu également l’enquête, menée par la police de Dunkerque, où Lucie Henebelle, jeune brigadier, épuisée par les nuits sans sommeil que lui procurent ses jumelles de quelques mois, va aider à la traque de l’assassin d’enfants, fascinée qu’elle est depuis toujours par le profilage et les tueurs en série.

Ca faisait longtemps que je n’avais pas lu de thriller aussi noir.

Même Lucie a un côté obscur indéfinissable. Elle comprend un peu trop facilement, peut-être, comment le tueur en série peut fonctionner.

Renseignements pris, ce n’est que la première des enquêtes dans lesquelles on peut rencontrer cette jeune policière.

Je serai contente de la retrouver dans d’autres livres de Franck Thilliez.

Publicités

Une belle action – Collectif – 13 à table!

image

 

Editions Pocket – 274 pages
5 euros pour les restos du cœur

Je trouve ça chouette que chacun agisse pour cette action de bienfaisance en fonction de ses compétences. J’aime beaucoup les Enfoirés, mais je préfère quand ce sont de vrais chanteurs qui y participent. C’est leur job, après tout.

Je ne connais pas les compétences musicales de Chattam, Legardinier, Musso et les autres, mais je préfère quand ils écrivent, ça c’est clair 🙂

Un concentré de nouvelles d’auteurs reconnus autour du thème de l’alimentation, quelle belle idée des Editions Pocket.

Je ne vais pas vous les résumer chacune, mais les auteurs ont vraiment écrit selon leur style habituel. Celles de Agnès Ledig, Gilles Legardinier, Eric-Emmanuel Schimtt, sont vraiment belles, pleines de bons sentiments. Celle de Bernard Werber m’a fait sourire. Celles de Maxime Chattam, Guillaume Musso, Jean-Marie Périer et Franck Thilliez flirtent avec le surnaturel. Celles de Françoise Bourdin, Alexandra Lapierre, Tatiana de Rosnay tournent autour de la famille.

Elles m’ont toutes plu, même si j’en ai préféré certaines.

Je vous conseille la lecture de ce recueil. 5 euros pour les restos du cœur, un bon moment à passer et trois repas offerts. Quoi de mieux en cette période de fêtes de fin d’année?

Frank Thilliez – Puzzle

couverture Puzzle Ilan est un jeune homme qui vit seul dans la maison que ses parents, chercheurs scientifiques, lui ont laissé à leur mort, dans un accident de bateau et ne sort jamais de chez lui, excepté pour aller travailler dans une station-service. Il n’a plus de nouvelles de son ex-petite amie, Chloé, depuis des années, quand celle-ci débarque et le relance sur une chasse au trésor, dont les indices se trouvent sur Internet. Ils en ont fait de nombreuses ensemble précédemment, mais celle-ci est la chasse au trésor ultime, où peu d’élus pourront participer, celle qui peut leur faire gagner 300.000 euros. Son nom: Paranoïa. A leur arrivée sur le jeu, les règles sont claires: – « Règle numéro 1: quoiqu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu »; – « Règle numéro 2: L’un d’entre vous va mourir » La réalité et le jeu vont alors se mêler étrangement, Ilan faisant notamment des découvertes au sujet de la mort de ses parents et de leurs recherches. MON AVIS Comme pour le livre précédent, je ne peux faire de comparaison avec d’autres livres du même auteur, vu que c’est le premier que je lis, mais je sais, selon mes recherches, que celui-ci est en dehors de ses héros récurrents et n’est donc, forcément, pas de la même veine. J’ai beaucoup aimé ce livre, plein de suspense, plein de découvertes étranges. L’atmosphère est propice au mystère. On avance avec le héros jusqu’à la découverte de la vérité… même si, petit bémol, on finit par se douter de la fin… peut-être parce que ça fait tout de même un peu penser à un autre thriller, un peu dans la même veine. Je ne vais pas le citer, sinon, je gâche tout le suspense mais, en faisant une petite recherche sur le Web, vous trouverez facilement la référence que je me refuse de vous faire, mais à vos risques et périls 🙂 Donc, moi, j’aurais quand-même tendance à le recommander. Je l’ai dévoré en me rongeant les ongles… signe que c’est un bon thriller 😀 challenge