Dan Brown – Inferno

inferno

RÉSUMÉ:

C’est l’une des plus grandioses œuvres de la littérature italienne, L’Enfer de Dante, qui est le fil conducteur de cette nouvelle aventure. En Italie, plongé dans une atmosphère aussi opaque que mystérieuse, le héros de Dan Brown, Robert Langdon, professeur de symbologie à Harvard va devoir affronter un adversaire diabolique sorti des limbes de l’Enfer et déchiffrer l’énigme la plus complexe de sa carrière. Elle le fait plonger dans un monde où l’art et la science de pointe tissent un écheveau qui exige de sa part toute son érudition et son courage pour le démêler. S’inspirant du poème épique de Dante, Langdon se lance dans une course contre la montre pour trouver des réponses et découvrir en traversant les Cercles de l’Enfer ceux qui détiennent la vérité… avant que le monde ne soit irrévocablement changé.

Je ne sais à quoi je m’attendais, mais je ressors plutôt déçue de cette lecture.

Je l’ai fini, donc ce n’est pas si mauvais que ça, mais c’est, disons, une bonne enquête policière, sur fond touristique à Florence… De symboles, il n’en est plus tant que ça, d’énigmes historiques, plus du tout… or, c’est ça que j’aimais le plus chez Dan Brown.

Maintenant, il est vrai que, des énigmes historiques, il n’y en a pas des millions et Steve Berry s’essouffle un peu aussi…

Pour en revenir à Inferno, je pense que ça fera un bon film, c’est peut-être l’idée de départ de l’auteur, d’ailleurs… 🙂

 

challenge

Publicités